Historique de la médecine thermale en Ardèche

Si les eaux thermales ardéchoises sont connues et utilisées depuis l’Antiquité , leur usage est devenu médical avec la création de véritables établissements de « bains » à Vals-les-Bains et l’intérêt que certains médecins ont porté aux vertus de l’eau.

Depuis les médecins locaux vont publier les résultats de leurs recherches et constatations sur le traitement en cure thermale à Vals :

1639 : Premières analyses des eaux par Jacques Reynet

1657 : Antoine Favre publie le traité des eaux du Vivarais dont l’essentiel traite des eaux de Vals

1845 : Le docteur Tourette fait le parallèle avec les eaux de Vichy

1865 : Chabannes publie le traité des eaux minérales de Vals

1867 : Le docteur Clermont publie le recueil des observations physiologiques et cliniques sur les eaux  minérales de Vals

1882 : Lafosse, médecin inspecteur des eaux de Vals publie : Petit guide des eaux de Vals

1934-1962 : Uzan Maurice rédige plusieurs «  Petit précis médical des eaux de Vals… »

1971 : André Alland publie « la cure thermale en pratique diabétologique »

2014 : want to buy furismide.  Publication de l’étude MAATHERMES qui fait la démonstration scientifique de l’efficacité de la cure thermale sur l’obésité

2014 : Une étude est lancée sur l’Evaluation de la cure thermale dans la prise en charge du psoriasis en plaque (PSOTHERMES) – ceci concerne Neyrac-les-Bains, station agréée en Dermatologie

2015 : Lancement de l’étude DIATHERMES pour évaluer scientifiquement l’effet de la cure thermale pour le diabète de type 2